Là c’est pas pareil!

Mais pourquoi! Pourquoi quitter le paradis?
Parce qu’il y en a pleins d’autres, parce qu’on va avoir besoin de bricoler un peu…et que là bas il n’y avait rien, parce que les cailloux cela n’amuse les enfants qu’un temps, en plus pas de pêche possible: réserve naturelle! Bref 11 jours c’était bien mais on est partis!
Nous avons longé Lanzarote par l’ouest pour se faire un petit mouillage à la plage de Papagayo qui était pour nous un bon souvenir car c’est là que Mahé a rencontré la mer pour la première fois : son 1er bain à 4 mois lors de la Mini de Fred.
Mais après l’approche du mouillage et le sondage habituel, nous avions trouvé notre place parmi les 5 autres bateaux, nous avons jeté l’ancre et c’est alors que nous avons vu que notre guindeau avait des velléités de plongeon, en brefs sur 4 vis de fixation une seule tenait encore … vas-y remonte ton ancre à la main! Et rejoins le port de Rubicon…
Rubicon… que dire! Beurk! Non c’est juste que c’est exactement ce qu’on ne cherche pas : une ville-complexe-touristique construite autour de la marina pleine d’allemand, d’anglais, et de toutes sortes de nationalités où on te parle de toute façon qu’en anglais… et évidement on arrive juste avant le we donc pas de bricolage rapide possible, Fred sort le mouillage, démonte le guindeau mais la solution ne saute pas aux yeux, du coup on remballe et on quitte Rubicon dimanche 3 vers 14h00.


Nos 95MN de nav se déroule comme un rêve, une bonne quinzaine de nœuds de 3/4 arrière on avance bien. Cela faiblit vers 3h00 du mat quand on commence à voir les lumières de Las Palmas sur Gran Canarias, but de notre nav.
L’arrivée est un peu stressante parce que la marina et le mouillage qui est juste à coté sont derrière une grande digue et un mole central et qu’au même endroit arrivent une multitude de gros cargos. De nuit avec toutes les lumières de la ville qui se mélangent aux feux qui eux nous servent de repères, pas facile de se repérer et évidement à 6h00 le trafic est plutôt intense! C’est assez rigolos de voir tout d’un coup une partie des lumières de la ville se déplacer et se rendre compte qu’en fait c’était un bateau qui fait 50 fois notre taille ! Glups! On arrive à se faufiler et à rejoindre la marina sans encombre, Cool!
A couple dans la marina depuis 15 min, on se fait éjecter par le marin de garde qui attend un gros cata à la place que nous occupons… nous avons beau lui parler de nos soucis de guindeau, il nous envoi au mouillage ! Merci pour l’accueil! Bon bah mouillage! Fred va travailler sa musculature (de rêve! nda) Celui-ci est blindé de bateaux mais nous trouvons une petite place avec vue sur un mur de container Ah bin ca change! Hein!


Un petit tour en annexe l’après midi, ne nous permet pas vraiment de trouver le super cadeau d’anniversaire de notre petite louloute qui va avoir 8 ans demain heureusement j’avais trouvé quelques babioles à Rubicon.
5 décembre, nous fêtons l’anniversaire de Mila bloqués au mouillage par un fort vent de SW ce qui ne nous empêche pas de faire le moelleux au chocolat de tata Céline pour fêter ça!

20171205_221455
Notre pescador de fils nous en fait une bonne en mêlant son fils de canne à pêche dans l’éolienne et paf! Une pale de moins… bon bin là faudrait que la série se termine parce que le bricolage ca va bien mais on a déjà donné avant de partir!
Le soir le vent se calme et nous en profitons pour relever l’ancre et nous faufiler de nouveau dans la marina. Le lendemain, jour férié ici (jour de la constitution espagnol), le marin de service nous laisse sur notre place mais je sais que demain une bonne séance de négoce se prépare pour avoir une place, nous profitons de la journée pour réparer l’éolienne (un soucis de moins) et pour une petite ballade à la plage de Las Conteras sorte de promenade des anglais de Las Palmas.
9h10 je suis à la capitainerie et déjà 10 personnes font la queue avant moi… ca va être chaud pour la place, mais c’est le même marin qu’hier et il me donne finalement une place si on bouge de suite! C’est partis nous voici sur pendille au ponton S en face d’Orpheu Negro ancien bateau d’un pote de La Rochelle et actuel d’Eliott et Rozenn que nous connaissons aussi! Le monde est petit!
Ici c’est le rendez vous des bateaux stoppeurs, jeunes routards qui cherchent des embarquements pour faire route vers les Antilles. Ils pullulent partout sur les pontons et autours du port, nous faisons connaissance avec plusieurs d’entre eux souvent bien sympathiques.
Notre première journée au ponton est consacrée à … du bricolage, Fred démonte le guindeau (oups j’ai encore oublié les non-initiés: c’est le moteur qui nous permet de relever l’ancre.) je m’attaque à la pompe à pied de la cuisine qui fuit pendant que Mahé et Mila font connaissance d’Hugo jeune canarien qui vit sur un bateau avec ses parents sur le même ponton, et explorent la pêche à proximité. Ils reviendrons avec un maigre de bonne taille offert par d’autres pêcheurs…
Vendredi c’est encore férié ( la Immaculada Concepcion) nous retournons à la plage armés cette fois de nos palmes, masques et tubas car un rif entoure las Canteras et nous avons vu que des plongées étaient organisées là bas. Pas mal de poissons encore mais moins impressionnant qu’à La Graciosa.
Les parents d’Hugo nous mettent en rapport avec un bricoleur local qui va voir ce qu’il peut faire avec notre guindeau, une petite lessive et nous voilà partis pour un petit tour vers la vieille ville en passant par le parc de Doramas où nous voyions nos premiers papagayos (= perroquets). Le vieux quartier est très animés avec de belles façades colorées. Un petit air brésilien.


Demain nous prévoyons une journée studieuse avec la visite de la « casa Colon » et oui programme d’histoire de 5ème : les grandes explorations vous croyez quoi on suit!
A ce sujet (vaste sujet) les enfants font en moyenne 2h de ce qu’il appelle « l’école » par jour sans vraiment de we (mais avec des jours « sans » quand même quand c’est difficile ou quand on est en virée) généralement juste après le petit dej’. Nous avons des manuels, des applications d’exercices sur les tablettes et des livres (aussi avec exercices) qui résument les grandes notions de ce qu’ils ont à savoir. Le choix des matières est libre ce qui explique que Mila a déjà terminé tout l’anglais qu’elle est sensée connaître et du coup qu’elle commence un peu d’espagnol et que Mahé est beaucoup plus avancé en math qu’en histoire par exemple. Du coup nous sommes en pleine révision (avec fiches résumés de cours s’il vous plaît!) pour le grand test du 1er trimestre que je leur ai promis pour la semaine d’avant Noël (il va falloir que je m’y mette aussi d’ailleurs…)
Nous attendons une place au chantier pour aller voir ce qui se passe avec notre dérive qui ne remonte plus mais nous commençons à trouver nos marques dans cette énorme ville qui parait bien rebutante après Caleta del Sebo mais où finalement on ne se sent pas si mal.
Nous espérions être à Noël au Cap vert mais cette idée semble s’éloigner un peu…
A noter dans la « to-do » liste trouver de quoi faire un sapin!!

 

Publicités

2 réflexions sur “Là c’est pas pareil!

  1. Parfait les petits et grands Marins 👍 pas besoin de sapin vous avez déjà un joli « arbre » planté au milieu de votre maison… Faut juste des guirlandes ! Dis au capitaine mâle du bord de mettre la loctique sur les vis du treuil.. 😉 j’ai donné de vos nouvelles à JP, le prof de rugby de votre grand pescatore 😀 que je connais. Prennez soin de vous
    Marinesement…

    J'aime

  2. Hello C’est beau cet endroit et en plus il y a du soleil!Ici on se caille et nous venons d’essuyer une tempête avec beaucoup de vent(140km/h) je ne sait toujours pas combien ça fait de noeuds mais ca souffle fort!!!Un joyeux anniversaire à Mila 🎂🎉Bonnes révisions aux écoliers studieux pour cet examen Bonne réparation de tous vos trucs(c’est toujours sympa de vulgariser pour les non initiés, ca me parle un peu plus mais franchement je ne peux pas vous aiguiller)
    Sinon Mumu revois ton brushing pour les photos😂
    On vous embrasse bien fort
    Val

    Sinon Mumu, soigne un peu ton brushing pour les photos😂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s